talen Nederlands Engels
    nos produits
  bon de
commande
contact  
   
    HOME

L’atelier de broderie

 

L' atelier de broderie a vu le jour en avril 2008 dans un petit appartement d'un quartier pauvre de Dhaka. Au début, ASHA y employait 8 jeunes femmes. Entre-temps, ce nombre est passé à 14 et un agrandissement ultérieur est envisagé. L'offre de produits s'est aussi fortement étendue : des nappes, sets de table, chemins de table et tonnelles brodés à la main à des gadgets originaux et personnalisés.
Grâce au soutien de la Fondation Ommersteyn, ASHA a déménagé en 2009 vers un nouvel atelier offrant de nombreuses possibilités d'élargissement.

 

Un produit tout neuf sont les porte-clés brodés à la main, arborant différentes formes ethniques et ornés du logo de l'acheteur. Certains utilisent les porte-clés comme cadeau à offrir à leurs clients. D'autres organisations les vendent pour récolter des fonds. Ils sont ainsi doublement gagnants : grâce à cette vente, ils sponsorisent leur propre fonctionnement et soutiennent, par la même occasion, le projet de commerce équitable d'ASHA.

 

Après trois ans de fonctionnement, l'atelier peut déjà afficher des résultats économiques probants. L'équilibre financier a déjà été atteint en décembre 2008. Soucieux de la santé financière d'ASHA, nous ne relâchons pas pour autant nos efforts à maintenir ce bon cap !

 

Toutes les femmes travaillant dans l'atelier proviennent des bidonvilles de Dhaka, elles sont extrêmement pauvres et manquent même de nourriture de première nécessité. ASHA leur garantit un salaire plus élevé que le salaire minimum du secteur textile au Bangladesh. De plus, elles reçoivent chaque jour un repas gratuit et ont également accès à des sanitaires convenables. ASHA intervient dans leurs frais médicaux et financent la scolarité de certains de leurs enfants. Sans doute un aspect encore plus important est le fait que leur présence quotidienne dans l'atelier contribue à vaincre leur isolement social si caractéristique dans la vie des jeunes femmes issues de la culture islamique bengalie.

 

ASHA compte entre-temps un groupe de travailleuses enthousiastes redoublant d'efforts afin d'améliorer le fonctionnement de l'atelier. Le salaire mensuel payé ponctuellement leur est vital et leur permet d'aider substantiellement leur famille. Le fait d'avoir un emploi leur confère une meilleure estime d'elles-mêmes et une perspective d'avenir qu'elles n'avaient encore jamais expérimentée jusque là: et donc de l'ESPOIR !

 

 

» Initiatives de mise à l’emploi

 

» L'enseignement